Moïse Kagbadouno soutient sa thèse sur la lutte contre la THA en zone de mangrove en Guinée

Moïse Kagbadouno a soutenu le 10/02/2018 sa thèse intitulée « Bio-écologie et lutte contre les tsé-tsé, vecteurs de la Trypanosomiase humaine africaine (THA) en zone de mangrove de Guinée » à l'Université de Ouagadougou, Burkina Faso.

Ce travail, réalisé par le PNLTHA du Ministère de la Santé en Guinée (coord. Dr. M. Camara), a été dirigé par le Prof Antoine Sanon (Université de Ouagadougou), Philippe Solano (IRD), et J.-B. Rayaisse (CIRDES).
Cette thèse a bénéficié du soutien de : IRD (JEAI Ecovectryp), fondation B&M Gates, Cirdes, PNLTHA-Guinée, Université de Ouagadougou.
Le jury était composé des professeurs : Antoine Sanon (BF), Gustave Simo (Cameroun), Pathé Diallo (Guinée), Athanase Badolo (BF), Philippe Solano (excusé).

Publiée : 13/02/2018

Cookies de suivi acceptés