9ème Forum d’EDCTP et inauguration HAT-r-ACC à Lisbonne, 17 au 22 septembre 2018

InterTryp et DiTECT-HAT bien représentés au 9ème Forum d’EDCTP qui s’est déroulé du 17 au 21 septembre à la Fondation Calouste Gulbenkian à Lisbonne, Portugal.

Le 18 septembre, InterTryp et DNDi avaient co-organisé un symposium sur les synergies entre études sur diagnostics et traitement de la trypanosomiase humaine africaine. Les intervenants étaient F Mbo (HAT-platform, RD Congo), L Grout (OMS, Suisse), V Lejon (IRD, France), J Seixas (IHMT, Portugal) et O Valverde (DNDi, Suisse).

Le 19 septembre, deux membres partenaires de DiTECT-HAT y présentaient un poster électronique. Oumou Camara (PNLTHA Guinée) a présenté un poster sur l’impact d’Ébola sur la maladie du sommeil en Guinée. Jacques Kaboré (CIRDES, Burkina Faso) a quant à lui présenté un poster sur la sensibilité des tests LAMP et les PCR en temps réel pour détecter les trypanosomes dans le sang.

Réunion de lancement du projet HAT-r-ACC, 21-22 septembre 2018 à Lisbonne, Portugal

Dans la foulée du Forum, le consortium du projet HAT-r-ACC financé par EDCTP, s’est réuni pour la première fois les 21-22 septembre à Lisbonne au Portugal. Le projet, coordonné par Drugs for Neglected Diseases initiative  (DNDi) qui regroupe des partenaires de France, du Malawi, du Portugal, de Suisse et de l’Ouganda vise à contribuer à la lutte contre la trypanosomiase humaine africaine par Tb rhodesiense (r-HAT) en Afrique de l’Est ; son objectif est de prouver l’efficacité d’un nouveau traitement pour remplacer le mélarsol et la suramine hautement toxiques.

Sur la base d’une étude clinique qui a démontré l’efficacité du fexinidazole dans le traitement de la THA causée par Tb gambiense, ce projet devrait permettre de traiter les patients atteints de THA due à Tb rhodesiense, d’enrichir les connaissances concernant le diagnostic et le traitement de cette maladie, et de pallier les difficultés dans leur mise en œuvre.

La phase II/III de l’étude clinique se déroulera en Ouganda et au Malawi pour évaluer l’efficacité et facilité l’accès au fexinidazole, un nouveau traitement oral sûr pour les patients atteints de la maladie, à tous les stades. L’IRD est responsable de la formation dans ce consortium.

Ce projet a démarré le 1 septembre 2018 avec un budget de 3.8 millions d’Euros.

Publiée : 04/10/2018

Cookies de suivi acceptés